Pierre Montillo : l’art de l’espoir

imageAujourd’hui encore, il y pense.

Isère, 1970 : une discothèque s’enflamme. Sa fiancée Marie-Josée n’y échappe pas. Pierre Montillo, si.

Pourquoi ? L’artiste ne le saura jamais. Plus le temps passe, plus la question le tracasse. Et pourtant la vie continue.

L’homme prend sa guitare et part en Allemagne. Il joue dans les cabarets européens jusqu’à ce qu’on lui propose de venir à Paris, rejoindre le monde du cinéma. Là, d’autres arts encore s’offrent à lui : il se tourne vers le théâtre  puis la peinture. Pierre Montillo découvre qu’il préfère cette forme d’expression, plus spontanée, plus flexible. Il la choisit et s’y consacre.

La peinture le suit comme il suit le cours de sa vie. L’amour rythme son parcours, tout comme le voyage. À certains moments, il a besoin de s’arrêter pour faire le vide, mais sans cesser depeindre.

Peu à peu, l’absence laisse la place au renouveau.

Il se promène. Il peint, encore et encore. Très attaché à la Suisse, ses villes et ses campagnes, il se retrouve la plupart du temps entre Lugano et Annecy. Les frontières géographiques, il les traverse aussi facilement qu’il passe d’un art à l’autre.

La tragédie vécue n’a pas de place dans son art. Plutôt, son art célèbre la vie de tous les jours, celle qui continue malgré tout. Pleins d’une joie douce, quotidienne, tamisée, ses tableaux offrent une réponse à son passé : l’espoir.

femme montillo*

Contacter Pierre Montillo :
montillop@orange.fr
+33(0)686810586

Où voir ses tableaux ?
- L’atelier de l’artiste à Saint Jorioz, Haute-Savoie (sur rendez-vous)

Expositions et Événements :
- Janvier 2016 : Annecy-le-Vieux
- Hiver 2016-2017: Gstaad
- 2017 : Nyon, Zurich, Lugano, Berlin, New York, Shanghai…

propos recueillis par Elodie Olson-Coons

Publier un nouveau commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>