Élections fédérales : les candidats – Charles Piguet

 

Le 18 octobre approche à grands pas… et tous les regards se portent vers Berne.

La campagne pour le renouvellement des deux Chambres est désormais lancée.
On connaît les chiffres : 26 listes, 178 candidat(e)s pour l’élection des 11 député(e)s genevois au Conseil national ; 6 listes, 10 candidat(e)s déposées à la chancellerie d’Etat.

Mais qui sont-ils donc, ces genevois et genevoises qui se présentent aux élections fédérales ? Grand Genève Magazine est allé à la rencontre des candidat(e)s pour leur poser quelques questions…

 

GE_PIGUET_CHARLES_PBDCharles Piguet, pouvez-vous vous présenter brièvement à nos lecteurs ?

Je suis candidat au Conseil National sur la liste du PBD Genève (liste 23). Je suis également président de la section genevoise du Parti Bourgeois Démocratique (PBD) depuis sa fondation en février 2013. Le PBD est représenté au Conseil National avec un groupe de 9 élus et au Conseil des Etats avec 1 élu. Le PBD est également un parti gouvernemental représenté par Madame la Conseillère fédérale Eveline Widmer-Schlumpf.

Je suis né en 1986 de mère Belge et de père Suisse. Marié, pour l’instant sans enfants, je vis à Genève depuis 1997.
J’ai obtenu un Bachelor en économie de l’Université de Lausanne (HEC) et un Bachelor ainsi qu’un Master en droit de l’Université de Genève. Je suis Avocat-stagiaire depuis le mois d’octobre 2014.

J’ai toujours souhaité m’engager pour ma communauté et mon pays, la Suisse ! J’ai trouvé au PBD un parti qui défend, comme moi, ce pragmatisme bien helvétique, cette société dynamique et libérale encadrée par un Etat efficace.

Quels grands axes comptez-vous défendre aux élections fédérales ?



Comme mon parti, je milite pour une politique de centre-droit capable de trouver des majorités sur les différents défis que la Suisse doit affronter. Notre pays s’est construit par le centre et je veux lutter contre la polarisation actuelle observée en politique.

Je suis donc libéral sur le plan économique mais reste partisan d’une véritable responsabilité sociale. Sur le plan sociétal, je milite pour une politique progressiste.

Mes principaux engagements de campagne sont les suivants:

Sur le plan économique

  • Assurer le maintient des accords bilatéraux.
  • Réduire/supprimer temporairement la TVA dans certains secteurs en difficulté comme le tourisme.
  • Assurer la transition post secret bancaire pour les suisses par une amnistie fiscale.

Sur le plan de la sécurité

  • Rétablir les contrôles aux frontière pour lutter contre la criminalité transfrontalière.
  • Militer en faveur du projet de développement de l’armée (DEVA).

Sur le plan social

  • Promouvoir l’accès au marché du travail des femmes en encourageant les solutions de garde.
  • Renforcer les contrôles pour lutter contre le dumping salarial.
  • Assurer la pérennité de l’AVS en corrélant l’âge de la retraite avec l’espérance de vie.

Que représente pour vous la région du Grand Genève ?

Le Grand Genève est une réalité historique, économique et sociale. Notre canton a toujours eu une relation privilégiée avec les communes françaises proches. L’économie genevoise, par exemple, était transfrontalière bien avant la construction européenne ou la libre circulation des personnes.

Malheureusement, cette réalité ne se traduit aujourd’hui pas en termes politiques et cela doit changer. A terme, j’imagine une organisation politique transfrontalière permettant la réalisation facilité de projets communs en matière de transport et de logement. Cela implique évidemment une certaine autonomie des départements français voisins, autonomie dont ils ne disposent pas aujourd’hui. Je souhaite également que la libre circulation des entreprises devienne une réalité dans les deux sens. Aujourd’hui, il est relativement simple, sur le plan administratif, pour une entreprise française d’obtenir un mandat privé ou public en Suisse. La réciproque n’est malheureusement pas vraie.

Pour les Suisse habitant en France voisine, un statut de bi-résident tel que celui dernièrement proposé me semble être la voie à suivre.

Publier un nouveau commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>