Culture : Nyon, quartiers d’histoire, histoires de quartier

nyonDes ruines romaines aux plages, du château au chemin de fer, et de la piscine au Paléo, Nyon se découvre et invite le lecteur à la découvrir sous tous les angles. Le nouveau livre des éditions Favre, Nyon, quartiers d’histoire, histoires de quartier, présente une ville changeante, dynamique, où l’ancien et le moderne se rencontrent à chaque coin de rue.

Ainsi, cet ouvrage original s’intéresse non seulement à la longue histoire de Nyon, mais aussi à la vie de ses quartiers aujourd’hui. Il met ainsi en valeur une richesse moins directement visible que celle des bâtiments et sites touristiques habituellement mis en avant : la dimension humaine des différents quartiers.

Rodolphe Haener, journaliste au quotidien la Côte, se charge de la rédaction du texte, illustré par le photographe Alexis Voelin et mis en forme par le graphiste Damien Gallay. À travers un travail impressionnant sur les archives locales, enrichi d’anecdotes et de portraits, ils partagent leur vision et le savoir accumulé.

En passant du bord du lac par les ruelles étroites jusqu’aux immeubles du nord, le livre offre un portrait complet de la ville. Il lie ainsi l’anecdotique à l’historique, parle de porcelaine et de politique, de tradition et de tourisme ; explore les jetées, les banlieues et les usines.

En 160 pages, le livre jette un regard fier et bienveillant sur la quarantaine de quartiers qui s’emboitent et se chevauchent pour dessiner la ville de Nyon. De Chantemerle à Champ-Colin, de Changins à Colovray, tous les quartiers sont célébrés dans toute leur polyvalence et leur imprécision.

Ce que l’ouvrage a de remarquable, d’ailleurs, dans la présentation de ces quartiers inégaux, c’est l’impartialité visée et le sens de générosité qui s’en dégage. Sources d’inspiration et d’enracinement culturel, les quartiers sont définis par ceux qui y vivent. À leur tour, ils définissent la ville.

Publier un nouveau commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>