Carré d’Artistes : Véronique Girardin, tout en couleurs !

 

Calcination 120x160cm, octobre 2014, acrylique sur toile.  « Mon plus grand format, sur lequel j'ai laissé aller mon élan exprimer toutes mes émotions du moment. En résulte une ambiance un peu mystérieuse entre chaleur et explosion, joie et terreur, où profondeur des ténèbres et lumières du jour se retrouvent réunies. »

Calcination 120x160cm, octobre 2014, acrylique sur toile.
« Mon plus grand format, sur lequel j’ai laissé aller mon élan exprimer toutes mes émotions du moment. En résulte une ambiance un peu mystérieuse entre chaleur et explosion, joie et terreur, où profondeur des ténèbres et lumières du jour se retrouvent réunies. »

Véronique Girardin, comment êtes-vous arrivée dans le monde de l’art?
J’ai commencé à peindre il y a quelques années seulement. Rien ne me destinait spécialement à une carrière artistique, mais lors d’un long week-end pluvieux j’ai décidé sous l’impulsion d’un collègue, lui-même artiste, de m’essayer à la peinture acrylique. J’ai tout de suite apprécié les résultats, et n’ai plus arrêté de peindre depuis. Une pièce de ma maison a maintenant été transformée en atelier et je me suis récemment lancée dans la peinture à plein temps !

Quelles sont vos inspirations?

Je m’inspire principalement de mes émotions et ressentis, mais aussi de la nature et des cinq éléments. J’aime mettre de l’énergie et du mouvement dans mes toiles, essayer de leur donner de la matière et du relief pour attirer l’œil du spectateur et partager mon travail avec lui. Pour obtenir un résultat coloré et attractif qui représente assez bien mon côté dynamique et entreprenant, j’évite la monotonie et la routine: je privilégie plutôt les surprises, les changements d’orientation et de cap.
Ma mère est également artiste à ses heures, c’est d’ailleurs une de mes motivations! Elle fait de l’aquarelle: nous avons déjà eu l’occasion d’exposer ensemble.

 

 

À Guichets Fermés, septembre 2013, 40x50cm, acrylique sur toile.  « Une foule colorée assistant à un match de football dans un stade plein. J’y exprime la dynamique des spectateurs enthousiastes, reflet de ma passion pour le football. »

À Guichets Fermés, septembre 2013, 40x50cm, acrylique sur toile.
« Une foule colorée assistant à un match de football dans un stade plein. J’y exprime la dynamique des spectateurs enthousiastes, reflet de ma passion pour le football. »

Y a-t-il des artistes en particulier que vous admirez?

J’aime bien les oeuvres de Jackson Pollock et Adrian Ludwig Richter, si l’on parle de peinture contemporaine et abstraite. En plus classique, Paul Cézanne, George Braque, Joan Miró… et aussi l’impressionnisme et le pointillisme en général.

La région du Grand Genève a-t-elle une importance particulière pour vous?

J’ai grandi à Genève, et toute ma famille y réside encore. J’ai travaillé 13 ans à Nyon, et j’habite à Saint-Julien en Genevois. Je suis donc l’expression même du Grand Genève! Je suis très attachée à cette région et je crois au plus profond de moi-même que les trois dimensions (Genève, Vaud, France voisine) auraient un grand intérêt à collaborer. Cette région a un grand potentiel et il faut laisser chacune des parties en profiter et lui apporter ce qu’elle peut.

Où peut-on vous retrouver ?

Du 7 au 12 mai : à Aix en Provence au Salon International d’Art Contemporain SM’ART
Du 5 au 20 juin : à la galerie Les Toiles Filantes à Annemasse
En automne : à l’exposition Onex Violon d’Ingres.

 

Pour contacter Véronique Girardin et voir d’autres œuvres d’art :
079 665 31 92
info@girARTdin.com
www.girARTdin.com
https://www.facebook.com/VeGeArt

Éclosion, 100x80cm, août 2013, acrylique sur toile. « C’est mon premier grand format, duquel est née cette tendance jaillissante que l'on retrouve sur la plupart de mes grandes toiles, expression dans le cas précis du lancement de ma carrière d'artiste, révélation d'un élan inattendu et prometteur. »

Éclosion, 100x80cm, août 2013, acrylique sur toile.
« C’est mon premier grand format, duquel est née cette tendance jaillissante que l’on retrouve sur la plupart de mes grandes toiles, expression dans le cas précis du lancement de ma carrière d’artiste, révélation d’un élan inattendu et prometteur. »

 

propos recueillis par Elodie Olson-Coons

Publier un nouveau commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>