Derniers articles

AUTOMNALES-AFFICHES2017_GENERIQUELes Automnales c’est six salons – l’Exposition Canine Internationale, l’Exposition Féline Internationale, le Salon nautique du Léman, le Salon de l’art du mouvement, Stock Armée et le Salon de la voyance – qui se déroulent en parallèle entre les dates du 10-19 novembre 2017. Pour sa 9e édition, à ceux-ci s’ajoutent deux nouveaux salons : le Salon de la Montagne et le Japan Cosplay. Du lifestyle au sport en passant par les loisirs en tous genres et l’univers des enfants sans oublier la gastronomie, le bien-être, la culture ou la nature, ce ne sont pas moins de 500 exposants qui viendront vous présenter leurs produits, leurs activités et leurs savoir-faire uniques ! Ateliers, spectacles, jeux, initiations et démonstrations.

Le CERN, hôte d’honneur 2017 : Du 10 au 19 novembre 2017 poursuivre la lecture

Pascale-Pitavy-webVaste sujet que celui de l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle. De plus en plus d’hommes et de femmes cherchent à réaliser leurs aspirations à la fois au travail et dans leur vie privée. Pascale Pitavy, auteure de « Focus, une enquête sur la parentalité masculine en entreprise » répond à nos questions.

Q : Pourriez-vous vous présenter et nous parler en quelques mots d’ « Équilibre » ?

R : J’ai démarré ma carrière dans le monde universitaire. Après avoir validé ma thèse de doctorat en sciences économiques, j’ai enseigné pendant 8 années à l’Université Panthéon-Sorbonne. En 2007, poussée par l’envie d’expérimenter sur le terrain la vie en entreprise, j’ai rejoint « EQUILIBRES» dès sa création, la première agence-conseil RH et communication dédiée aux enjeux d’égalité professionnelle, d’équilibre de vie et de parentalité. Aujourd’hui, j’occupe le poste de directrice associée au sein de l’agence où je suis plus particulièrement en charge du pôle d’expertise « conciliation des temps de vie et parentalité ». « EQUILIBRES» est une entreprise qui accompagne des PME et PMI dans la mise en œuvre d’une culture d’égalité, c’est-à-dire que nous les accompagnons dans les missions de conseil, dans leur communication RH et nous mettons en place des formations destinées aux managers des comités de direction et des salariés. Et finalement, nous travaillons sur les stéréotypes femmes-hommes. C’est en comprenant et en décelant les mécanismes des stéréotypes à travers des cas concrets qu’on arrive à les déconstruire. On va toucher aux freins visibles des inégalités c’est pourquoi il s’agit pour nous d’un axe très puissant de réflexion au sein de l’entreprise.

poursuivre la lecture

J’aime ma planète

Il est des périodes propices aux rapprochements, aux échanges. Dans nos contrées, la fin de l’année, souvent froide et grise, semble être celle que nous privilégions. Bien sûr, les traditionnelles Fêtes de Noël et de la Nouvelle Année, en restent le fleuron, cependant, elles sont loin d’être les seules, et nombre de fondations ou d’associations organisent leur soirée annuelle également à la fin de l’automne annonçant l’hiver. Ces événements offrent la possibilité aux personnes sensibilisées par les actions de ces structures de se rencontrer, tout en partageant un moment convivial, généralement articulé autour de la présentation du travail d’un artiste dont les valeurs résonnent avec l’esprit animant les causes défendues.

En ce vingt décembre 2016, alors que la nuit est déjà tombée, je dirige mes pas vers le Grütli afin d’assister au dixième anniversaire de l’association J’aime ma Planète. Engagée pour la protection de l’environnement et la promotion d’un mode de développement durable, elle se focalise sur la pédagogie, sensibilisant les enfants de trois à seize ans aux problématiques liées à l’environnement, en proposant des activités à l’école, dans les maisons de quartier, sans oublier sur le terrain, soit dans la nature ! Basées sur la valeur universelle du respect de soi, des autres et de l’environnement, les activités représentent des moments précieux de découvertes, mais également de prises de conscience pour ces jeunes qui, à terme, prendront en charge notre avenir et celui de la planète. L’association affiche clairement sa volonté en axant prioritairement ses programmes sur l’éducation bienveillante. Catherine de Noyelle, directrice générale de J’aime ma Planète insiste : « Apporter du positif tout en donnant confiance à la jeunesse me semble primordial ».

Olivier Föllmi en bonne compagnie.

poursuivre la lecture

De la collaboration transfrontalière au coworking

Pierre Maudet, Conseiller d'Etat chargé du département de la sécurité et de l'économie (DSE) Crédit photo Cellence

Pierre Maudet, Conseiller d’Etat chargé du département de la sécurité et de l’économie (DSE)
Crédit photo Cellence

Pour illustrer la coopération économique transfrontalière, j’aime à rappeler qu’en 1748 déjà, le Français Montesquieu publiait à Genève un célèbre traité de théorie politique intitulé De l’esprit des lois. Cet ouvrage affirmait notamment que “partout où il y a des mœurs douces, il y a du commerce, et que partout où il y a du commerce, il y a des mœurs douces”[1]. Dès lors que ce traité avait été publié dans une cité qui se trouvait alors à la frontière de la Suisse et de la France, respectivement par un Français qui vivait à Genève, cette maxime représente à mes yeux le viatique de la coopération transfrontalière et le secret de sa prospérité.

Le site internet du Grand Genève décrit bien cette situation en exposant que le développement économique de la région transcende aujourd’hui largement les frontières, aussi bien cantonales qu’internationales. Chaque jour, sur le territoire de l’agglomération transfrontalière, les acteurs économiques nouent des liens, montent des projets, se positionnent sur des marchés, concluent des contrats. Signe de cette évolution, la bilocalisation (qui permet à une entreprise d’avoir son siège social en Suisse et une filiale ou une succursale en France, où l’inverse) prend une ampleur chaque année plus importante[2]. poursuivre la lecture

LA PREMIÈRE EST REPORTÉE AU MARDI 10 JANVIER
UNE CRÉATION CINÉMA-THÉÂTRE DE MARC HOLLOGNE DU JEUDI 5 AU VENDREDI 20 JANVIER 2017 DURÉE 1H30 SALLE GÉRARD-CARRAT À PARTIR DE 12 ANS

 capture-decran-2016-12-12-a-10-39-57
Depuis ses 14 ans, Marc Hollogne a cette idée fixe de faire dialoguer tout à fait naturellement des acteurs de chair et d’os avec leurs répliques projetées sur un écran de cinéma. Une aventure hors du commun. 

Un Marciel déconnecté de la réalité tente de justifier la noyade de sa vie en se prétendant génial et incompris jusqu’à sa rencontre avec son double. Ensemble, ils plongent dans des souvenirs d’enfance jusqu’au vertige de l’expérience de La Course autour du monde, célèbre émission télévisuelle qui catapultait des gamins aux antipodes et diffusait chaque semaine leurs films Super-8. 
Une réflexion sur la création, la recherche de la lumière, la foi, les étapes de la vie ou encore l’insouciance comme moteur de liberté. poursuivre la lecture

LES AFFAIRES SONT LES AFFAIRES

Le Théatre de Carouge présente :affaires

Du Mardi 6 au Dimanche 18 Décembre 2016
Salle François-Simon
Durée 1h55
A partir de 12 ans

LES AFFAIRES SONT LES AFFAIRES

WITH ENGLISH SURTITLES ON DECEMBER 14TH, 16TH AND 17TH 
Isidore Lechat retombe toujours sur ses pattes. Parti de rien, il a su édifier un empire industriel, commercial et médiatique à la démesure du château où il vit. Pur produit de son temps, rien ne semble pouvoir empêcher son irrésistible ascension. Mais c’est compter sans les désirs de ses propres enfants. Les affaires auront-elles raison de son destin ? poursuivre la lecture

Anoushka Shankar à l’Alhambra

a-shankar5Anoushka Shankar incarne parfaitement le symbole contemporain de l’ouverture à l’autre, du brassage, du partage des cultures et de la compréhension entre les peuples. Virtuose du sitar, l’instrument-roi de la musique hindoustani, la jeune musicienne marche dans les pas de son illustre père Ravi Shankar. Technique mais vivante à la fois, la musique envoutante de Shankar emprunte autant aux rythmes du flamenco qu’à la minutie indienne : impossible de la rattacher à un continent ou de la figer sur un morceau de planisphère. Sa richesse et son charme émanent de ce panachage, de ce mariage des cultures. Curieuse à s’immerger dans différentes expressions musicales, Anoushka nous fera découvrir le répertoire de son génial nouvel album « Land of Gold ».
à l’Alhambra, le mercredi 23 novembre à 20h30
Line-up :
Anoushka Shankar, sitar
Manu Delago, hang/electronic drums
Sanjeev Shankar, shehnai
Tom Farmer, bass/keyboards

 

DIMITRIGÉNÉRATIONS

 

Mise en scène de Masha Dimitri et Famiglia

Avec
Dimitri, Masha Dimitri, Nina Dimitri, Samuel Müller, Silvana Gargiulo
Idées et concept Famiglia Dimitri, Musique Nina Dimitri et Oliviero Giovannoni, Hip-Hop Choreographie Guy Mäder (SOLID Dance Agency), Lumière Christoph Siegenthaler, Assesoires Urs Mösch, Masques Anna Maria Glaudemans, Photos Jean-Daniel von Lerber

Du me. 24 au di. 27 novembre 2016
Salle François-Simon
Durée 1h40nb_famiglia_dimitri_aug16_offizielles_pressebild_jdvl
Spectacle tout public
Horaires : du jeudi au samedi à 20h / dimanche à 17h
Tarifs: de CHF 25.- à 59.-

« Les clowns ne meurent jamais, ils demeurent dans la mémoire des gens » disait Dimitri qui nous a quittés le 19 juillet, le lendemain de la représentation, dans son théâtre de Verscio, de ce qui aura été le grand rêve de sa vie : la DimiTRIgénérations. Une dynastie, trois générations sur scène, il nonno – Dimitri -, ses deux filles, Masha et Nina, Silvana Gargiulo, la clownesse, partenaire de Nina, et son petit-fils, Samuel. À 20 ans, lorsque Dimitri rencontre le clown Maïsse, celui-ci lui dit en buvant un verre : « Il ne faut jamais se laisser abattre. » De ce conseil, Dimitri en fit sa devise tout au long d’une carrière de 60 ans sur les plus grandes scènes du monde. Ne jamais se laisser abattre : malgré la tristesse et le chagrin, les enfants de Dimitri, les acteurs magiciens de la Dimitrigénérations, ont choisi de travailler à une nouvelle version de ce spectacle flamboyant, farandoles de rire et de quiproquos, qui raconte les petites choses de la vie d’une famille. 

La Dimitrigénérations magnifie les arts vivants, théâtre, cirque, danse, musique et acrobatie. Acteurs inspirés, Masha, Nina, Silvana et Samuel signent une fantaisie poétique et burlesque et réenchante le monde. Chansons latino-américaines, tours d’illusion, numéros clownesques, danse sur le fil, jonglage et comédie sont au rendez-vous d’une nouvelle production habitée par l’esprit de Dimitri.